Le blog de Sylvie RG (Ruffieux-Guignard) - Page 5

  • ET APRES ? Out of Europe? Sortir de l’Europe ? Außerhalb Europas?

    13230215_10206487595608699_4057670358576264995_n.jpg

     

     

     

     

    -Sortir de l’Europe ?

    L’Angleterre va-t-elle sortir de l’Europe ? Et les autres ? La menace de ne plus pouvoir rentrer ou sortir est une dictature ! Les médias sont complices … et essayent aussi de faire peur !

    Il faut des démocraties plus directes en Europe ça serait la solution (le peuple décide, droit de référendum, …) et pas des technocrates payés plus de  20 000 francs sans compter le logement chauffeur etc… Il faut collaborer avec l’Europe mais ne pas y entrer avec ces lois de domination. Courage les Anglais, les autres suivront…OU PAS ? ALORS VIVE LA DEMOCRATIE DIRECTE ...COMME EN SUISSE.

    -Out of Europe?  (traduction Google )

    England she will come out of Europe? And the others ? The threat of not being able to go in or out is a dictatorship! The media are accomplices ... and trying to scare!

    We need more direct democracy in Europe that would be the solution (the people decide, right of referendum ...) and not technocrats paid more than 20,000 francs excluding the driver housing etc ... We must cooperate with Europe but not to enter with the laws of domination. Courage the English, the others will follow ...

     

    -Außerhalb Europas? (traduction Google)

    England wird sie aus Europa kommen? Und die anderen? Die Bedrohung durch den nicht in zu gehen, in der Lage ist oder sich als eine Diktatur! Die Medien sind Komplizen ... und zu versuchen, zu erschrecken!

    Wir brauchen mehr direkte Demokratie in Europa, das die Lösung sein würde (die Leute entscheiden, Referendumsrecht ...) und nicht die Technokraten bezahlt mehr als 20 000 Franken den Fahrer Gehäuse usw. ohne ... Wir müssen mit Europa zusammenarbeiten , aber nicht zu mit den Gesetzen der Herrschaft ein. Courage die Engländer, die anderen folgen ...

    Sylvie RUFFIEUX GUIGNARD vice-présidente UDF-EDU Genève

    www.udf.chWIN_20151218_151446 (2).JPG

     

    Lire la suite

  • Les adoptions des couples homos : Que penseraient Piaget, Dolto, Freud et les autres ?

    Les adoptions des couples homos : Que penseraient Piaget, Dolto, Freud et les autres ?  (la traduction approximative Google est en dessous)

    25182_1216568614391_1626975_n.jpg

    On n'est pas tous égaux ! Il faut admettre ! Et on ne le sera jamais ... Hélas !

     

     

    Lire la suite

  • NON NON ET NON !

    Non non et non !FmedG_Nein_Slider_F.jpg

     

     

    Certains scientifiques nous proposent de plus en plus une qualité de vie : soins performants (normal) et la séduction du parfait, de l’esthétique, confort … cela de la naissance à la mort. Maintenant après la conception c’est-à-dire le diagnostic préimplantatoire (DPI) Nous revotons (après le référendum) le 5 juin pour mieux le cadrer la LPMA mais sur quelles bases ? C’est un tri où l’on prélève 12 ovules avec une dose massive d’hormones ! Elles sont fécondées oui, on en garde 3 et surtout on congèle les autres et jusqu’où va-t-on aller ? (Ne pas confondre le DPI, la procréation assistée et la fécondation in vitro qui sont une aide à la conception en cas de problème parental) QU’EN PENSEZ-VOUS LES MEDECINS OU AUTRES DU DOMAINE MEDICAL ? Le serment d’Hippocrate n’est plus valable ?

    csm_Non_FmedG_a34a703cad.jpg

     

     

     

     

    Les associations d’handicapés sont contre cette loi. Pensez au nombre de futurs enfants handicapés qui ne pourrons pas naitre! Plusieurs maladies héréditaires ne sont pas détectables. Le DPI ne va pas prévoir et éviter toutes les maladies. Il y a des dangers comme l’administration massive d’hormones et de médicaments. Des manipulations d’embryons dont on ne sait pas toutes conséquences à court et long terme. D’autres découvertes vont être faites et jusqu’où va-t-on ? On a parlé d’eugénisme caché. Cela ressemble étrangement à certains évènements passés de la dernière guerre mondiale. Des problèmes de famille entre conjoints (comme l’avortement) mais aussi les enfants car c’est une sélection cachée injuste (les maladies ne vont quand même pas disparaitre et la plupart des maladies ne sont pas détectables comme la mucoviscidose, la surdité, certaines maladies mentales,…)

    13179213_10206443298541300_631632108230324203_n.jpg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Et financièrement ? Chacun doit payer les 10 000 frs mais les assureurs que vont-ils faire avec ceux qui refusent ce diagnostic ? Les soins pour handicapés il est vrai coûtent chers mais surtout avec ces traitements et futures expérimentations. Les labos, où vont-ils prendre l’argent ? Sur le coût des médicaments ou les assurances ? Une chose étonnante : il y a plus de centre de procréation que de clinique pédiatrique en Suisse déjà ! 13307258_10206534843029855_4730819425433841746_n.jpgcsm_Plakat_breit_FR_9300160ef5.jpg

     

    2568811049.jpg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Ma question : jusqu’où va la liberté ? Au stand du Molard avant les votations plusieurs m’ont dit : si cette loi était en vigueur avant je ne serais pas né(e) ! Le nombre d’embryons congelés mais certains seront éliminés. La vie commence dès la fusion ! Et je connais des handicapés bien intégrés dans notre société. L’UDF-EDU recommande NON à la LPMA le 5 juin 2016 pour éviter les excès :DES TROUBLES DANS LES FAMILLES ET LE COMMERCE DE LA SANTE !

     

     

    Sylvie RUFFIEUX GUIGNARD Nurse-éducatrice. Vice-présidente UDF-EDU Genève

    _J147540-X3.jpg

     

     

     

    (Dans la rubrique "Opinons face à face" de la Tribune de Genève face à la Conseillère aux Etats Madame Maury Pasquier)

     

     

     

     

     

     

     

     

    DSC06008.JPG

  • Non à cette séduction ...

    NON A LA SEDUCTION DU BEBE SANS ANOMALIE !csm_Plakat_breit_FR_9300160ef5.jpg

    Certains scientifiques nous proposent de plus en plus une qualité de vie : soins performants (normal) et la séduction de l’esthétique, confort … cela de la naissance à la mort mais cela a un prix ! Maintenant même avant la naissance, après la conception c’est-à-dire le diagnostic préimplantatoire. Nous revotons le 5 juin pour mieux le cadrer mais sur quelles bases ?

    C’est un tri où l’on prélève 12 ovules cette fois (non plus 3) avec une dose massive d’hormones ! Quelles conséquences ? Elles sont fécondées, on en garde 3 et surtout on congèle les autres ! On dépasse les limites ! Quelles conséquences et critères de sélection ? LE CATALOGUE N’EST PAS FAIT ! Des embryons sans mongolisme et infirmités moteur-cérébrales majeures mais c’est très imprécis ! Porte ouverte aux dérives… Où est le simple droit de vivre ? La recherche du bébé parfait est une grande utopie ! On ne peut prévoir tous les problèmes et il va en avoir certainement ! Aussi morales pour les familles par exemple (on le constate avec l’avortement). Quand on modifie la nature il y a des conséquences ! Jusqu’où va-t-on aller ?

    Nous recommandons NON à la LPMA en juin pour éviter les excès.

    ATTENTION ! Le DPI n'enlève pas toutes les maladies !

    csm_Non_FmedG_a34a703cad.jpg

     

     

     

    SRG Vice-présidente UDF-EDU Genève

    Stand UDF-EDU le samedi 21 juin 2016 au Molard

    DSC05516.JPG

     

  • SUJET DELICAT !

    safe_image (2).jpg

    love-tree.jpgSujet complexe !

    Nous sommes allés à Olten à la conférence et l'assemblée générale du comité : « Oui à la protection, contre une sexualisation à l'école maternelle et primaire » Sujet délicat ! L'initiative a abouti mais elle a été sauvagement déformée dans les Médias, le Gouvernement a décidé avec le comité de tenir compte du soucis de la population suisse pour ses enfants. Les comités de parents d'élèves se tiennent en éveil au cas où des théories « innovantes » seraient proposées ! 

    La Psychologue et Traumatologue Madame Tabea Freitag a écrit des livres sur son travail à Hanovre en Allemagne. Elle s'occupe particulièrement des enfants qui ont des problèmes d'identité, de comportement, des troubles de la sexualité précoce, des cauchemars et la pornographie...sujets complexes !

    Pour elle il y a 3 étapes du développement de l'enfant (reconnus par tous d'ailleurs) : La petite enfance de 0 à 5 ans, 6-12 ans la période latence, 12-18 ans la puberté. Des théories circulent, en Allemagne aussi pour encourager la masturbation comme thérapie et déculpabiliser les enfants au sujet de la pornographie, le jeu du docteur, expliquer la sexualité aux enfants avant 12 ans, le gender (il n'y a pas de genre masculin ou féminin) … Attention ! Si il y a des traumatismes, ils peuvent ressortir même après 30 ans.

    Il y a un équilibre entre les relations amicales, le psyché, le corps et la sexualité. Il nous faut donner de l'espoir aux enfants et aux jeunes. Il faut parfois parler en images : celle de l'arbre qui grandit petit à petit, un oignon a plusieurs couches que l'on doit peler. Pour faire comprendre qu’il y a une évolution une maturation. Des sujets sensibles.

    Plusieurs membres de l'UDF-EDU ont participé à cette conférence puis à l'assemblée générale dont le Docteur Beutler de Berne qui est aussi dans le comité. Mon espoir en tant que Nurse-éducatrice est que les enfants puissent vivre leur enfance normalement, loin des clichés ou pire être traumatisés car il y a des choses qui marquent à vie ! La vie est parfois compliquée ne la compliquons pas plus encore avec des théories spéciales ou des schémas de famille difficiles à ingérer.

    Sylvie RG vice présidente UDF-EDU (www.udf.ch )DSC05785.JPG

    Article du journal "Impulsion" de avril 2016

     

    DSC05806.JPG

    Stand UDF-EDU Genève au Molard le samedi 21 mai 2016. BIENVENUE !

     

  • Genève +13 000 000 000 de dettes !

    VOTATIONS DU 5 JUIN 2016 pour Genève

    2411440568.jpgPar Jean Luc Ruffieux président UDF-EDU Genève au stand UDF-EDU (le prochain le samedi 21 mai 2016 au Molard)

    Lire la suite

  • ON NE MENT PAS AUX ENFANTS !!!

    12027388_10205871768853415_6067835320645792038_o.jpgUN PERE ET UNE MERE :

    On ne ment pas aux enfants. Ils ont besoin d'un père et d'une mère.

    Le Conseil aux Etats a accepté l'adoption.

  • Votations : au revoir et à bientôt

    Un bilan des votations de février 2016 et la suite des votations 2016 puis 2017 qui sont dans le même sens parfois...

    Lire la suite

  • LES PARADOXES de ceux qui disent NON : déni de réalité

    Les paradoxes des opposants à l’initiative de mise en œuvre : déni de réalité 

    Dans cette initiative, les juges auront toutes les facilités par égard pour les victimes, les droits humains ne sont-ils pas pour eux prioritairement et ceux qui se comportent correctement (étrangers ou Suisses d’ailleurs !) L'initiative respecte la protection des expulsés prévue dans l'article 25 de la Constitution fédérale, et dans des cas de peu de gravité, la peine pourra être l'amende, par exemple : vol à l'étalage. Il y a en Suisse 110 prisons pour 8 millions d’habitants. C'est énorme ! Comparativement, la Hongrie qui a le même nombre d’habitant est dotée de 14 prisons. Comment en est-on arrivé là ? La Suisse est attrayante pour le trafic, parce que c’est un pays riche. La majorité des détenus est composée de trafiquants de drogue (8 tonnes de cocaïne vendues en 2015) et de cambrioleurs font que +70% des prisonniers sont étrangers.  Quand on sait qu’un prisonnier coûte 500 à 1000 frs par jour (pour le logement la nourriture les soins, des ateliers, les loisirs…) Certains ont pour vocation de détruire des familles. C’est assimilable à un crime (les trafiquants de drogue se font 2000 à 5000 frs par jour !). Leurs comptes sont-ils saisis ? Par cette initiative, les autorités seront contraintes de faire des accords avec les pays concernés pour les expulsions. Il serait bon d’étudier les mesures à prendre pour les pays récalcitrants sous peine de sanctions Il est à préciser que les étrangers de deuxième génération sont une très faible minorité de tous les prisonniers, le droit suisse protège le reste de la famille et c'est le fautif qui est expulsé. L'initiative a le mérite d'être dissuasive alors votons oui sans hésiter. Et pensons aux victimes et à leur entourage, ainsi que le respect à avoir envers tous ceux qui travaillent dans la police et le système judiciaire. Pour une bonne sécurité, donnons-leur des moyens efficaces pour que les malfrats soient expulsés.

     

    Ruffieux Jean-Luc Président UDF Genève.

    Touche pas 12742378_1734135823483075_3958926073213543059_n.jpg

  • Comme toujours : le bien des enfants d'abord...

    Votation 26 février Heiratsstrafe_FB-Header_851x315px_FR.png

     

     

     

    Pour les enfants d'abord le 28 février 2016

    Un couple est deux personnes qui s'aime décident de se mettre ensemble et faire des projets. Il y a parfois des variantes, aussi que je ne comprend pas bien. Evidement ils partagent leurs vies et leur argent. Mais pourquoi en se mariant ils sont pénalisés ? Et leur retraite est mise à 150 % au lieu de 200 % ? QUELLE PROFONDE INJUSTICE, ET CELA DEPUIS PLUS DE 30 ANS ...

    Le mariage est une idée de Dieu. Dans la Genèse Dieu dit "l'homme quittera son père et sa mère et s'attachera à sa femme..." Et on est pénalisé en partageant tout ! Pas possible !

    Votez oui à la dépénalisation du mariage. Pour encourager les gens à se marier et pour le bien des enfants ce qui est important et indispensable : une sécurité affective. Pensez au bien des enfants...est la règle d'or et un enfant a besoin d'un père et d'une mère.

    vote ! 12645031_523487021164304_3032053640679689461_n.jpg  INITIATIVE MARIAGE160228_Heiratsstrafe_Facebook_PDC_fr_0.jpg

     

  • Le 2ème tunnel "du diable" ?

    les 3 suissesAAEAAQAAAAAAAAXZAAAAJGYwZTBhODY0LTBiODQtNDg0NS05MmNmLTlkMmFmZGFhOWNmNQ.jpg

    Pour le deuxième tube du Gothard ? Qu'en penseraient nos ancêtres ? Le passage du Gothard était très difficile au cours des siècles, il y avait un pont que l'on appelait : "le pont du diable". On y a construit un tunnel (en double sens) mais maintenant on veux en creuser un autre tube !!!

    Un nouveau chantier gigantesque dans nos Alpes suisses ? NON AU DEUXIEME TUNNEL DU GOTHARD le 28 février 2016. Le deuxième tube "du diable" (je met diable en minuscule car celui-là veut aussi détruire notre pays, les paysage et aussi les mœurs)

    -Une pollution qui va augmenter (nous devons préserver notre pays car c'est un lieu de passage du commerce européen) NON à l'augmentation du trafic ! Et il est gratuit contrairement aux tunnels français et autrichiens...pensons à nos amis de Uri et du Tessin qui vont subir cela (comme les autres habitants des régions à fort trafic et les charmante marmottes ou autres animaux des Alpes)

    -3 milliards il coûte ! Et en plus les prix vont certainement augmenter au fil des travaux et des années !(plutôt aider les réfugiés qui arrivent chez nous ... )

    -Il y a une solution facile : mettre une glissière pour éviter les accidents et demi-tours sur route ! Et le contrôler ou solidifier en hiver. 

    EN RESUME : 3 milliards c'est trop (et cela va augmenter surement au fil du temps) En tant que Chrétien il faut penser aux réfugiés qui arrivent en masse c'est prioritaire. Et payer les autres tunnels  (Dieu nous dit de ne pas avoir de dettes envers personnes sinon de nous aimer les uns les autres) surtout qui ne le sont pas encore...(le tunnel du Lötschberg) Dieu a créé le monde, à nous de préserver la NATURE...

     

    Votez non au deuxième tunnel du Gothard pour préserver notre pays.

     

    Tunnel 12540923_10205647392604149_4270297022201361300_n.jpgSylvie RG

    Vice présidente de l'UDF-EDU Genève

    sans-titre (17).png