09/06/2016

Les adoptions des couples homos : Que penseraient Piaget, Dolto, Freud et les autres ?

Les adoptions des couples homos : Que penseraient Piaget, Dolto, Freud et les autres ?  (la traduction approximative Google est en dessous)

25182_1216568614391_1626975_n.jpg

On n'est pas tous égaux ! Il faut admettre ! Et on ne le sera jamais ... Hélas !

 

 


12027388_10205871768853415_6067835320645792038_o.jpgLes adoptions des couples homos : Que penseraient Piaget, Dolto, Freud et les autres ?

 

L’adoption d’un enfant n’est pas facile, nous savons qu’un enfant dans son évolution passe par plusieurs stades importants pour sa vie. Le Pédagogue Jean Piaget, La Psychanalyste Françoise Dolto, le Psychiatre Sigmund Freud et les autres… ont expérimentés ou expliqués ces étapes. Par exemple :

Selon Piaget il y a plusieurs périodes d’imitation déjà dans la petite enfance mais aussi en plusieurs étapes jusqu’à l’âge adulte.

Vers 2 ans c’est la petite adolescence (l’âge de l’amélioration du langage et l’expérimentation du non). Et la période de latence d’un enfant selon Freud (jusqu’à environ 10-12 ans où il vit sa vie uniquement sentimentale et non sexuelle). Le complexe d’Œdipe (le garçon veut se marier avec sa mère).

L’adolescence, période de révolte contre l’autorité (on dit même tuer le père !) et trouver son indépendance.

La sociabilité qui selon Dolto nous montre ce que vit l’enfant dans son être intérieur.

Bien sûr il y les théories du « prince charmant » qui influencent les filles, leur image masculine, en observant les relations même de leur père et mère dans l’enfance, etc etc …

Ce sont des stades normaux.

Comment vont faire les enfants adoptés par des couples homos ? Ou par le partenaire si l’un (le vrai parent biologique) est décédé comme le suggère la votation future ? Comment trouver son identité quand il n’y a pas de père ? Ou pire pas de mère ? Quelles images l’enfant peut-il observer dans la vie de tous les jours ? Elles sont très importantes ! Le père est celui qui protège et aussi il est symbole d’autorité. La mère est celle qui materne et nourri. Si on essaye volontairement de changer cela, il y aura des révoltes et des blessures dans l’identité. On ne ment pas aux enfants la biologie est immuables. Et l’âme très fragile. Ils savent tôt ou tard ce qui se passe. Des modèles autres existent mais est-ce suffisant ? Il y a un « malaise d’identification des parents ». Chacun a une tendance plus forte masculine ou féminine et un genre. C’est ce que recherche un enfant pour se construire en opposition ou en imitation.  

Oui pensons aux enfants ! Ils ont besoin de la complémentarité homme-femme. Et c’est difficile de jouer un rôle qui n’est pas le nôtre ou d’avoir 2 mères, ou 2 pères. Il y a un manque affectif malgré tout l’amour donné. Les enfants d’homosexuels veulent observer et vivre cela. On a entendu leurs témoignages une fois adultes. Que de souffrances affectives !!! Et souvent refoulées.

Sylvie RG  Vice-présidente UDF-EDU et Nurse-éducatrice

-QUE PENSEZ-VOUS DE CE TEXTE ?
 
Piaget würde denken, Dolto, Freud und andere? (TRADUCTION GOOGLE)
Adoption eines Kindes ist nicht einfach, und als Krankenschwester Erzieher wissen wir, dass ein Kind in seiner Entwicklung in seinem Leben mehrere wichtige Phasen durchläuft. Jean Piaget, Dolto, Sigmund Freud und andere ... geprüft oder erklärt diese Schritte. Zum Beispiel: 2-Jahre ist die kleine Jugend (das Alter des Experimentierens nicht) die Latenzzeit der Ödipus-Komplex (das Kind sein Leben nur sentimental und nicht-sexuelle leben) (der Junge will heiraten seine Mutter oder umgekehrt) Adoleszenz Zeit der Rebellion gegen die Autorität (wir sagen auch den Vater töten!) und die Unabhängigkeit. Der "Prince Charming" etc ... Das sind normale Phasen.
Wie werden Kinder adoptiert von Homosexuell Paare machen oder nicht sowieso? Oder wenn ein Partner (der wahre biologische Elternteil) wie vorgeschlagen künftige Abstimmung starb? Wie seine Identität zu finden, wenn es keinen Vater? Oder schlimmer noch keine Mutter? Welches Bild das Kind im Leben jeden Tag zu beobachten und konfrontiert werden? Der Vater ist derjenige, der schützt und auch ist es ein Symbol der Autorität. Die Mutter ist derjenige, der Mütter und der Liebe. Wenn wir bewusst versuchen, es zu ändern, wird es Unruhen und Verletzungen in der Identität sein. Wir liegen nicht an Kinder Biologie unveränderlich ist. Und die zarten Kern. Sie wissen, dass früher oder später, was passiert.
Andere Modelle existieren, aber ist es genug? Jeder hat eine stärkere männliche oder weibliche Trend, dass ein Kind suchen, um zu bauen. Ja glauben die Kinder! Sie müssen die Komplementarität zwischen Männern und Frauen. Und es ist schwierig, eine Rolle zu spielen, die nicht von uns oder mit zwei Mütter oder zwei Väter ist. Es ist eine emotionale Deprivation noch gegeben Liebe. Die Kinder von Homosexuell und wollen es live sehen, hören wir ihre Zeugnisse als Erwachsene. Das emotionale Leid!
 
SYLVIE RG UDF-EDU GENF
-Was SIE dieses Textes denken?

10:36 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Bravo les enfants ont une évolution de l'identification et ont besoin de modèles masculin et féminin de vie jour après jours ...

Écrit par : Sylvie | 17/06/2016

Madame,

- « nous savons qu’un enfant dans son évolution passe par plusieurs stades importants pour sa vie. Le Pédagogue Jean Piaget, La Psychanalyste Françoise Dolto, le Psychiatre Sigmund Freud et les autres… ont expérimentés ou expliqués ces étapes. »
- « Comment vont faire les enfants adoptés par des couples homos ? »
- « Oui pensons aux enfants ! Ils ont besoin de la complémentarité homme-femme. »

Ils en pensent quoi, ... Piaget, Dolto, Freud, ... de "l'adoption par des couples homos", ... et de la "complémentarité homme-femme" ?

Écrit par : Chuck Jones | 18/06/2016

ok CHUCK ... lire leurs livres OU SUR INTERNET ... Mme Dolto sur la socialisation et Freud sur l'instinct sexuel et le complexe d'Œdipe, les thèses de Piaget ... je vais chercher les référence exactes ...A+ SRG

Écrit par : SRG | 23/06/2016

çA VA ? Sujet délicat mais nous allons voter pour ces sujets comme : Le mariage, Les adoptions des couples homos, etc...que penseraient ces psys ? Chacun est libre d'aimer mais il doit aussi penser à sa famille ... je pense qu'il est possible de se sortir de l'homosexualité (j'en connais plusieurs) mais il faut trouver d'autres passions et guérir du passé. Faire une famille homo n'est pas la solution ... elle amène d'autres problèmes plus nombreux ... ET JE PENSE AUX ENFANTS

Écrit par : Sylvie RG | 18/06/2016

Les commentaires sont fermés.